En âme et conscience est une association qui propose plusieurs thématiques telles que la communication, la parentalité, l'épanouissement personnel, la formation (auprès des particuliers mais également du corps enseignant) et la prévention du harcèlement en milieu scolaire.

Elle est née d'un chemin d'expérimentation personnelle mais également de la réflexion, de l'observation et des moyens mis en œuvre par Laurent et Stéphanie dans leur vie de parents de 4 enfants, confrontés aux défis qu'ils leur ont été présentés sur leur chemin.

 

Ses activités sont basées sur le terrain à savoir auprès d'établissements scolaires, d'organismes indépendants (mutualités, Ligue des Familles..), d'autres associations à finalité sociale mais également:

 

au Centre Trait d'Union à Wierde, dédié à l'accompagnement des familles au niveau de la gestion de l'hypersensibilité des enfants et adultes (HP, TDA, hyperactifs, dys..).

L'hypersensibilité ,

une clef pour toute la famille...

 

 

Votre enfant est hypersensible. Il a peut-être été diagnostiqué Haut Potentiel, TDA, hyperactif, dys,.. ou est en cours de diagnostic. Vous êtes perdu par rapport à sa différence et ne savez plus vraiment à quel saint vous vouez.

 

Vous avez l’impression vous aussi d’être un peu (beaucoup) différent mais ne savez pas mettre de mots ?

 

L’hypersensibilité, on connaît ! Depuis de nombreuses années, mon mari, mes quatre enfants et moi-même vivons avec mais plutôt que d’en faire une tare, nous avons décidé d’être résilients et d’en faire une force !

 

Etre hypersensible c’est quoi ?

 

C’est avoir une empathie super développée, les sens en éveil 24h/24h. C’est prendre les choses de façon très personnelle, très très à cœur, tout devient démesuré. Nos colères, tristesses, angoisses, peurs, sensations mais également joies sont démultipliés. Mais ce n’est pas tout, nous jouons en permanence aux éponges en absorbant les émotions et énergies de notre entourage et pour couronner le tout, nous les amplifions. Et tout cela, la majeure partie du temps, de manière totalement inconsciente !

 

Etre hypersensible, c’est être entier ! Vous vivez dans une espèce de monde de bisounours et vous vous dévoilez à l’autre sans frontières ni calculs. Vous  pensez que l’autre vous comprend, qu’il fonctionne comme vous mais bien souvent, vous êtes déçu car vos attentes ne sont pas comblées, car l’autre ne peut pas vous rendre toute la même intensité que vous lui avez livrée.

 

Vous vivez alors de nombreuses désillusions, sentiments de rejet et d’incompréhension. A mesure que cela se répète encore et encore, tout votre petit monde s’effondre et vous ne savez plus vers qui vous tourner. Vous vous renfermez sur vous et ouvrir les portes de votre cœur devient dangereux. Une barrière se forme alors pour vous protéger des autres et n’osant plus exprimer votre mal-être, quelques fois, vos émotions prennent le dessus et débordent. Cela passe par des crises de désespoir, d’angoisses, de peurs inexpliquées, de colères démesurées. Et là encore, votre entourage ne vous comprend pas, il vous affuble de reproches tels que « instable », « colérique », « influençable », « déséquilibré » « trop haut perché ou trop naïf » et j’en passe !

 

Cela ne fait que renforcer votre sentiment d’être de trop, de ne pas être à votre place. Trop grand ou trop petit pour rentrer dans le moule! Mais finalement où est votre place ? Pourquoi êtes-vous sur cette terre ? Quel sens tout cela a-t-il ?

 

Plus vous grandissez et plus vous vous perdez dans les méandres du mental et les portes de sortie deviennent de plus en plus rares. A certains moments, vous pensez rencontrer des personnes comme vous, mais vous finissez par devenir une de leurs épaules compatissantes et vous vous sentez une fois de plus utilisé.

 

Etre hypersensible, c’est se retrouver en famille en train de faire vos courses un samedi matin et tout à coup, vous disputez tous sans raison apparente. C’est être incapable de rester dans la foule, dans le bruit, dans une pièce fermée plus d’une heure.

 

Etre hypersensible, c’est chercher un sens à la vie, une intensité et intégrité dans vos échanges, dans votre travail, dans votre couple, votre famille, vos loisirs.. C’est vouloir vivre avec passion

 

Etre hypersensible, c’est ressentir de manière beaucoup plus intense les douleurs et et les  maux aux quotidien.

 

Etre hypersensible, c’est pressentir des choses que les autres ne pressentent pas, c’est lire les gens en face de vous, savoir s’ils sont dignes de confiance ou non.

 

Etre hypersensible, c’est ne pas supporter diverses matières telles que la laine qui gratte, les coutures des chaussettes, le pantalon trop serrant. Et là, je vois déjà sourire quelques mamans !

 

«  07h00 du matin, le réveil sonne, les enfants se lèvent tant bien que mal, ils étaient bien au chaud dans leur douillette petite couette, ca a été déjà tellement difficile de s endormir la veille. Entre les réflexions sur la sœur de cœur qui a préféré aller jouer avec une autre, ou le pote qui lui a refusé le match de foot sous prétexte qu’il était nul et sans intérêt, la récitation de français devant toute la classe le lendemain où il risque encore d’être moqué, il a fallu fermer chaque tiroir avant de pouvoir s’endormir et espérer faire de beaux rêves. Alors maman est là, elle aussi très sensible, (la pomme ne tombe jamais loin du pommier), essayant de ne pas vous outrer avant cette magnifique journée qui commence. Elle vous habille mais la lessive s’étant un peu trop accumulée, il ne reste que la paire de chaussette avec les coutures beaucoup trop encombrantes pour vos petits pieds. La scène dure alors plus longtemps qu’il ne faut et les larmes montent avant même d’avoir pris le petit déjeuner !

 

Et le soir, il faudra très certainement être à leur écoute et essuyer leurs petites joues car leur frère leur a encore piqué leur jeu préféré ! Elle a encore été rejetée par Emilie, Pauline et Juliette !

 

Parfois, vous avez du mal aussi à retrouver votre fille tant celle-ci adopte les comportements et mimiques de sa meilleure amie. Alors vous l’appelez trois fois par son prénom pour être certain qu’il s’agit bien  d’elle et non de Lola, dont le nom revient sans cesse à vos oreilles»

 

Et oui, être hypersensible, c’est fatigant et pour l’enfant et pour les parents !

 

Il est évident qu’il y a plusieurs degrés d’hypersensibilité et que l’on ne se retrouve peut-être pas dans tous les points cités. Mais l’égo peut très souvent nous faire porter des masques et être un très bon protecteur  si bien qu’il  peut nous rendre aveugle et complètement à côté de qui nous sommes réellement.

 

Mais c’est avant tout, une merveilleuse occasion de faire grandir la famille…

 

L’hypersensibilité de votre enfant, elle agit comme un miroir mais pas un simple miroir, non le miroir grossissant, vous savez celui que vous utilisez pour inspecter votre peau après la douche ?

 

Ce miroir, il vous reflète toutes vos tensions, votre stress, vos désillusions, vos blessures que vous tentez en vain de cacher et d’enfuir au plus profond de vous. Mais votre enfant, lui, avec ses petites antennes, il SAIT !

 

Il ressent tout votre mal-être et essaye éperdument de vous le montrer. « Ca va papa ? » « Oui, oui, ma chérie, papa va très bien ! » dit-il en se mordant les lèvres.

 

Votre enfant est angoissé à l’idée d’aller au lit, ou de vous laisser le matin quand vous le déposez à l’école. Et vous ? vous avez facile de dire au revoir au passé ? Vous avez du mal à prendre cette décision tant ajournée de quitter votre job que vous détestez ? A quoi vous accrochez-vous exactement ?

 

Votre ado en prend plein la figure à l’école par ses camarades ? Il fait tout pour leur plaire et est devenu le petit Père Damien ou la très honorable Mère Théresa de la classe ? Il accepte tout sous prétexte qu’il sera aimé d’avantage. Et vous, vous lui dites « non » de temps en temps à votre enfant ou lui refuser quelque-chose est tellement compliqué, il est tellement gentil ? Et vous, vous savez dire « non » à votre mère qui vous appelle tous les jours pour se plaindre de son lumbago alors que votre repas est en train de brûler sur le fourneau ? Vous savez dire non quand votre boss vous demande une fois de plus d’aider un nouveau collègue à clôturer sa journée à 17h01 ?

 

Votre enfant se met trop de pression, et veut être parfait dans tous les domaines ? Il est en permanence angoissé de mal faire ? Et vous, vous jouer souvent à Madame Parfaite ? Ca vous arrive de vous reposer et de juste profiter du moment présent ?

 

Je pourrais encore continuer comme cela avec de nombreux exemples..Pourquoi ? car comme vous, je suis maman.

 

Mais mon mari et moi avons décidé il y a une quinzaine d’années de nous regarder dans la glace et surtout d’être attentifs au langage émotionnel et aux comportements de nos enfants. Nous avons très vite compris qu’en se confrontant à nos blessures, en les reconnaissant et en les acceptant, nous aidions nos enfants.

 

Nos enfants nous aiment tellement ! Ils sont prêts à tout pour nous aider. Ils chargent leurs petites épaules de nos poids en pensant nous alléger un peu. Ils se donnent le rôle de sauveurs car ils aimeraient tant que nous évoluions et que nous soyons heureux mais éduqués par une génération où il ne faut certainement pas montrer nos vulnérabilités et faiblesses et où le parent doit être fort et sans failles , c’est compliqué!

 

Et si ces enfants hypersensibles, de plus en plus nombreux, il faut le reconnaître, étaient en fait des petits messagers ? Des petites antennes qui vibrent au sein de la famille quand quelque chose cloche ?

 

Et si ces enfants étaient là pour nous montrer toute la beauté, la simplicité de la vie. S’ils étaient là pour nous crier haut et fort de VIVRE enfin. Et s’ils étaient là, pour nous demander de laisser toutes les blessures de nos parents et ancêtres au placard ? De s’en débarrasser une fois pour toute ?

 

Pourquoi devrions-nous continuer à porter ces fardeaux qui nous empêchent de nous révéler tels que nous sommes ? Toutes ces vieilles casseroles qui empêchent  nos enfants d’être tels qu’ils sont réellement ?

 

Durant ces dernières années, j’ai pu voir de véritables transformations, des petits miracles se produirent au sein des familles qui nous consultaient. Non par car nous les allégions avec nos supers pouvoirs mais simplement car ils avaient décidé de se prendre en main et cela  , au départ grâce à leur enfant, car ils les aimaient de tout leur cœur.

 

Alors oui, notre hypersensibilité est un cadeau ! Il faut juste apprendre à l’apprivoiser, à la nourrir et la choyer jour après jour. A l’utiliser à bon escient, savoir couper les vannes quand c’est nécessaire, les ouvrir quand on vous le demande et que c’est écologique pour vous. A reconnaître vos propres émotions et énergies de celles des autres, à vous « nettoyer » de ces énergies qui ne vous appartiennent pas mais également, à savoir déceler le message ou  le besoin non assouvi qui se cache derrière vos émotions. Bref, apprendre à  développer  une intelligence émotionnelle et énergétique au quotidien.

 

Nous, notre hypersensibilité, après l’avoir affinée et approfondie ces dernières années, on a voulu la mettre au service des familles en développant une méthode : la méthode Trait d’Union.

 

Pourquoi Trait d’Union ? car c’est ce que notre cœur nous a dicté pour pouvoir faire le pont entre vous et votre enfant.

 

Il s’agit d’une méthode qui dans un premier temps, soulage votre enfant et l’aide à comprendre et gérer cette hypersensibilité au quotidien à travers des petits exercices simples et ludiques et en parallèle, à mettre le doigt sur ce qu’il essaye de vous faire passer comme message. Et bien entendu, nous accompagnons le parent qui le souhaite à se décharger de ce qu’il a transmis à l’enfant. Ce qui est selon nous essentiel car soulager l’enfant et non le parent ne fait que mettre un pansement pour un temps…

 

C’est au travers de l’énergétique, de la programmation neurolinguistique, de la communication non violente mais SURTOUT de notre riche parcours que nous avons créé cette méthode.

 

Nous sommes installés à Namur, Belgique et notre centre : le Centre Trait d’Union (ça ne s’invente pas J ) est entièrement dédié à l’hypersensibilité (pour enfants et adultes).

 

Deux de nos enfants ayant vécu de près le harcèlement à l’école primaire et secondaire, nous avons également crée plusieurs animations scolaires (maternelle, primaire et secondaire) traitant du harcèlement et de la violence, de la communication non violente à travers des projets annuels de médiation par les pairs, des ateliers de méditation et d’ancrage à l’aide de l’imaginaire. Et oui, nous avons de plus en plus de petits cerveaux droits dans les classes J

 

Nous sommes également Maîtres Enseignants Reiki et donnons régulièrement des initiations Reiki 1, 2 et 3 . Le Reiki a été et est toujours pour nous un chemin et un outil exceptionnel pour les hypersensibles que nous sommes J Nous avons à cœur de partager en couple notre expérience et outils à nos élèves.

 

Vous voyez ? Votre hypersensibilité peut devenir un moteur pour créer un monde meilleur !

 

Stéphanie

 

Qui sommes-nous?

StépHANIE HUTIN

- Graduée en marketing de l'IESN Namur

- Anciennement account manager dans le secteur financier (ancienne vie :-) )

- Réflexologue plantaire

- Maître enseignante Reiki Usui

- Praticienne PNL Humaniste

- Co-créatrice de la méthode "Trait d'Union"

- Animatrice et formatrice CHAHUT

(jeu de société traitant de la violence et du harcèlement en milieu scolaire pour  "Le Mouvement Clanic" AISBL)
- Maman de 4 enfants concernés par le TDA et le HP (Parent chercheur)

LAURENT SCHADECK

- Diplômé de l'ITL de Libramont en hôtellerie

- Maître enseignant Reiki Usui

- Praticien PNL Humaniste

- Ancien enseignant

- Ancien éducateur enfants placés

- Ancien formateur adultes en réinsertion professionnelle

- Co-créateur de la méthode "Trait d'Union"      

- Animateur / formateur CHAHUT

(jeu de société traitant de la violence et du harcèlement en milieu scolaire pour  "Le Mouvement Clanic" AISBL)

- Papa de 4 enfants concernés par le TDA et le HP (Parent chercheur).


"Pour répondre à certains sceptiques quant à nos titres et qualifications respectives pour accompagner les enfants hypersensibles, nous dirions que nous avons eu la chance de ne pas avoir à étudier l'hypersensibilité dans une école car nous la vivons depuis le jour de notre naissance. Nous n'avons donc pas le cursus... nous sommes un cursus vivant :-)

L'appréciation et les résultats obtenus auprès de notre jury quotidien composé d'experts en la matière (à savoir les enfants de 0 à 99 ans qui nous consultent) nous permet de conserver notre enthousiasme et notre motivation intacte.

En effet, durant notre enfance, nous ne parlions pas de tous ces diagnostics et nous avons du nous frayer un chemin dans un monde que nous ne comprenions pas toujours, jalonné par des réflexions et des jugements tels que "cancre", "tête en l'air", "distraite", "dans la lune",  "trop sensible", "influençable", "instable". Nous avons toujours essayé de ne pas négocier avec nos valeurs et de rester nous-mêmes. Nous voulons avant tout maintenir en nous la passion et la soif de vivre.

Nous avons confiance en ces enfants et en leurs capacités spécifiques. Nous croyons que l'humain est riche de ses différences.

Nous ne voyons pas cette hypersensibilité comme une pathologie mais définitivement comme un cadeau que cette nouvelle génération à choisi de faire aux anciennes.

Grâce à l'énergétique (à travers le Reiki) , nous avons pu comprendre et accepter le défi que nous proposait notre différence au jour le jour. Nous avons pu mettre des mots sur cette hypersensibilité, l'apprivoiser et surtout en faire notre plus grande force.

Nous pourrions nous octroyer le titre de "docteurs honoris causa en hypersensibilité " décerné par l'Université de la Vie :-) ."